BlaBlog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Au fil du temps

Fil des billets

23 janvier 2008

Donne : chiots Labrador

Mise à jour du 9 février 2008 : Je me suis bien fait avoir !
  • Toujours vérifier ses sources
  • Considérer comme hautement suspect tous les emails qui indiquent : "envoyez ce mail à toutes vos connaissances"
C'est un hoax :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=63853
Désolé pour celles et ceux qui y ont cru et qui ont répondu pour adopter un chiot Labrador...

Si vous voulez revoir les photos, elles sont maintenant ici, avec le contenu du mail d'origine : http://www.spam-alert.info/

Si vous avez raté le début : J'ai reçu un email d'une amie qui laissait entendre que sa nièce avait des chiots Labrador à donner. Au lieu de poursuivre la chaîne d'email, j'ai publié sur ce blog. M'enfin ! je ne lance pas de chaîne d'email, ce n'est pas mon genre ;-) J'ai transmis consciencieusement les messages reçus en commentaires. Comme il n'y avait aucune réponse de l'adresse email indiquée, je me suis renseigné pour découvrir rapidement que ce message circule au moins depuis 2002. Bien sûr, ce n'était pas la nièce de la personne que je connais, mais une copine de la nièce, qui elle-même, l'avait reçu... Bref, soit cette adresse hotmail.fr est inutilisée depuis longtemps, soit elle est exploitée par quelqu'un qui collectionne les courriels des candidats à l'adoption de chiots Labrador. Un beau fichier qualifié pour celui qui peut accéder aux messages reçus sur l'adresse sophie_lozof@hotmail.fr.

Le poid des mots, le choc des photos :

Donne chiots... car sinon vont être euthanasiés
Efficace n'est-ce pas comme message ? C'est ce qu'il doit être convenu d'appeller "une forte charge émotionnelle". Et donc, connaissant le fonctionnement de notre cerveau, très primitif dès qu'il passe en mode émotion, devant une telle charge, la vigilance et le raisonnement s'en vont faire un petit tour ailleurs. Et hop, je transfère à tout mon carnet d'adresse, ou je publie sur mon blog. Et après, je vais faire un cours très sérieux sur la recherche d'informations sur internet, les flux RSS, les tags, le web 2.0 et les outils collaboratifs.
Très fort.
M'en vais boire une tit' caniss d'jus d'raisin...

 

Mise à jour du 15 février 2008 :
Effectivement, si on lit uniquement le titre de cet article et si le regard s'arrête simplement sur la photo, on peut encore en déduire qu'il s'agit bien d'une annonce pour donner des chiots Labrador. Et bien nous allons collectionner les commentaires. Désolé pour celles et ceux qui s'y feront prendre.

02 janvier 2008

2008, happy side

29 juin 2007

C'est pas faux

- Allez, une journée de plus en moins. On va aller dormir pis demain on recommence ! J'peux vous dire qu'tavernier, c'est pas une sinécure !
- Oui, c'est pas faux.
- J'ai jamais su ce que ça voulais dire, heu, sinécure...
- Moi non plus, quand vous comprenez pas, vous dites : C'est pas faux. Comme ça vous passez pas pour un glandu. C'est ma botte secrête.

Cette véritable phrase culte, c'est dans l'épisode du Livre I, La botte secrête de Karadoc :

This video is no longer available on Youtube due to a copyright claim by CALT PRODUCTION
Désolé, si vous êtes vraiment curieux de savoir de quoi il s'agit, vous devrez chercher sur les moteurs de recherche de vidéos "Karadoc, Kaamelot, Botte secrête"...

C'est côtelette que vous comprenez pas ?

Les 15 meilleures répliques de Kaamelot Livre II :

  1. Bon, allez, on va aller se coucher parce que c'est pas tout ça mais d'main y'a fête à bras.
  2. Ben ça prends pas la même forme selon sur qui ça tombe. C'est un peu aléatoire. - C'est ça, oui. J'ai toujours eu du bol avec l'aléatoire moi.
  3. J'ai l'impression qu'y en a parmi nous qui s'raient un peu à la rame, question furtif...
  4. Je lui rembourse, mes genoux, et si il a filé la vérole à mes bêtes... Je suis un marteau moi, je crame tout moi. Ma ferme, la sienne, celles des autres, le château, je fais flamber la moitié de la Bretagne !
  5. J'en connais qui seraient bien contents de se retrouver avec quatre femmes dans leur lit. - Et bien si vous en connaissez, allez vous vautrer sur leur plumard !
  6. J'ai le droit d'être quatre jours, pas chez moi. Après, chez moi. Mais y'a du voyage qui se prépare, et heu... pour soigner les bêtes, y'a pas que ma tante, y'a moi aussi.
  7. Ah, non, le couteau, c'est moi qui le garde. Lui il se fait mal avec et il attaque les gens.
  8. Mon frêre y peut pas aller à l'école. Quand on lui explique un machin technique, y s'évanouit.
  9. Avant, j'avais deux ennemis : Le vocabulaire et les épinards. Maintenant, j'ai la botte secrête, et j'bouffe plus d'épinards. Merci, de rien, au r'voir m'sieux dames.
  10. Me demandez pas de balancer, s'il vous plaît, Eh... - Ben, c'était pas vous ? - Non Monseigneur, c'était Bohort !
  11. Mais vous êtes pas mort espèce de connard ? - Non, mais comme j'étais hyper malade, j'ai dit à mon oncle : écrivez-leur que je suis mort, ça sera fait. Et finalement, j'ai gerbé, gerbé, gerbé, et... Et là, ça va mieux.
  12. Sire ! Enfin, vous arrivez pour me sauver ! - Mais vous sauver de quoi ? - De l'hypolipémie ! J'ai plus de gras dans le sang, j'vais m'mettre à peler, à perdre mes cheveux...
  13. Par contre elle est chiante cette chanson parce qu'elle reste.
  14. Et alors ? - Et alors vous allez me libérer les locaux avant ce soir, vous m'entendez ? Je veux les turnes impeccables les draps en tas dans le couloir et les clefs sur la porte. Vous retournez crêcher dans vos pays de débiles, et vous foutez le camp de ma salle de bain !
  15. La gauche, la droite, moi j'aime pas ces trucs ! Ces conneries de gauche et de droite, ça veut rien dire ces machins ! Suivant comment on est tourné ça change tout.
  16. Est-ce que vous allez finir par mettre cette saloperie dehors ? - Si je faisais comme ça pour tous les emmerdeurs, vous passeriez une bonne partie de l'année en plein air vous !
  17. Vous allez me promettre de ne pas y foutre les pieds. - Ah, juré ! En plus y'a pas d'alcool.

Plus de choix sur les Wiki Côtes (de Bretagne) (Ouarf).

26 juin 2007

Carte postale du Pakistan : Suroosh Alvi au pays des Darras (en 2006)

Pour faire connaissance avec Suroosh Alvi, Ayub Afridi, les Territoires du Nord Ouest et Liveleak.com...

Suroosh nous dit : "J'ai regardé les grandes chaînes d'information en Amérique et d'un mois à l'autre ils disent que la guerre en Afghanistan est terminée. A chaque fois que j'entends cela, je me dit : mais comment est-ce possible, j'y suis allé, j'ai vu des enfants fabriquer des armes à main nues, dans des cavernes... Je n'y crois pas ! La guerre n'est pas finie. Alors j'ai demandé à ma mère d'appeller son ami. Il est gouverneur de la Province du Nord Ouest du Pakistan. Il nous a fait entrer dans ce qui s'appelle les zones tribales, ce qui n'est pas facile parce que la BBC les considèrent comme le secteur le plus dangereux du monde. Et tout les journalistes étrangers ont été bannis de cet endroit. Mais, le gouverneur dispose de sa propre milice privée, et il nous a fait entrer dans le plus grand marché d'armes illégales de la planète."
La suite en images (mais en anglais)....

Darra est un village situé 35 kilomètres au sud de Peshawar, sur la route de Kohat. Ne cherchez pas sur Google Maps. L'Afghanistan et le Pakistan sont "censurés". Mais avec Google Earth, on peut trouver le village : 33°40' Nord, 71°31' Est.
Liveleak contient des vidéos destinées à un public, disons "averti". Profitez du lien uniquement si vous êtes majeur. On peut toutefois remarquer que ce que l'on trouve au marché de Darra n'est rien comparé à ce qui est présenté au salon du Bourget. Mais c'est un marché légal, celui-là.

Pakistan Zindabad !

22 juin 2007

TVA sociale

Voilà ce qui arrive quand on se croit tout seul sur la route le soir pour rentrer à la maison... Je le connais bien pourtant, ce  digicode , heu pardon, ce Mesta. Je passe devant presque tous les jours depuis qu'ils l'ont installé, là, dans l'angle mort juste après le poteau. Quand même...

Lire la suite...

01 juin 2007

Morphing de peintures de visages féminins

Face Morphing of Painted Ladies

500 years of female portraits in Western art, from DaVinci to Picasso. Kinda creepy, but cool.
500 ans de portraits féminins dans l'art occidental, de De Vinci à Picasso. Un peu flippant, mais sympa. J'ai bon la traduction ?
Trouvé sur Juxtapoz.com

30 mai 2007

C'est bon les cerises

C'est bon les cerises !
Miam. Scrounch. C'est bon les cerises !

Tiens, je crois qu'on me regarde...
Tiens, c'est bizarre... J'ai comme l'impression d'être observé.

Vas-y, prends la ta photo !
C'est bien ce qu'il me semblait. Là, y'a un gros oeil qui me regarde. Bon, et bien vas-y, prends la ta photo. Voilà. Merci.

Tu me fais trop peur, je m'en vais
Non, franchement, ce n'est pas une bonne idée ce cerisier. Ce n'est pas un endroit sûr. Je reviendrai une autre fois.

16 avril 2007

Bien vu...

Jean-Michel Dumay écrit : ...Les nouvelles technologies aidant, l'individu se sentirait de moins en moins contraint par son environnement immédiat et obligé. Il peut être là physiquement, mais, connecté au monde, à ses réseaux, à ses tribus, il peut en un clic, en une touche tactile, décider de ne plus être là. Là où jadis il ne pouvait échapper à son contexte, son territoire, son entourage, où il devait nécessairement composer avec le réel (toute une base pour son éducation), avec la frustration, l'individu peut désormais fuir, s'abstraire des contraintes, s'échapper dans les territoires infinis du virtuel ou, surtout, choisir ses interlocuteurs (combien de conversations par mail, forum ou messagerie instantanée interrompues abruptement et "bloquées" sans appel ?). L'individu en gagnerait comme un sentiment de toute-puissance...


Je ne partage pas tout à fait la conclusion et la mise en perspective faite dans cette chronique. L'ensemble est plutôt polémique. Mais cette observation sur la transformation du rapport au réél et des interactions sociales est tout à fait pertinente. Lumineuse même...
La technologie peut conduire également à la fragmentation extrême de l'attention, au zapping permanent. Ces habitudes nocives sont déjà dénoncées par de nombreux spécialistes de la productivité individuelle et du management, des cogniticiens et des psychologues. Primo, on ne peut pas faire plusieurs choses en même temps. Notre cerveau doit rester concentré sur une seule tâche pour être efficace. Secundo, il faut un certain temps pour mobiliser son attention et ses ressources sur un sujet donné. Cela peut aller de quelques secondes à plusieurs minutes. Sauter du coq à l'âne en permanence, téléphone, email, messagerie instantanée, radio etc nuit gravement à vos performances. Vous me direz que vos performances ne me regardent pas. Bien sûr, vous pouvez traverser la rue en écoutant vos podcasts sur votre baladeur et en tapant un SMS sur votre téléphone. Mais c'est dangereux. C'est plus ça que je dis.

25 mars 2007

Comment sauver les journaux ?

C'est quelque part d'actualité. Et justement, ils en parlent là : The Doc Searls Weblog. Je ne vais pas traduire l'ensemble du texte, mais seulement les points clefs, à l'américaine. Vous ferez la présentation et la vidéo vous mêmes, sur le modèle de celles de Tom Peters.

13 clefs pour sauver la presse
  1. Réformer l'enseignement du journalisme. Tous les diplômés doivent suivre des cours de journalisme.
  2. Séduire les meilleurs bloggueurs.
  3. Arrêter de distribuer gratuitement les nouvelles fraîches et de faire payer les archives.
  4. Mettre en valeur des sujets d'archives sur le site internet.
  5. Utiliser autant que nécessaire des liens vers des pages web extérieures (en dehors du site).
  6. Faire des liens vers des pages de bloggueurs locaux et même de journaux ou produits concurrents.
  7. Considérer les meilleurs des bloggeurs locaux comme des pigistes ou rédacteurs potentiels.
  8. S'intéresser aux "journalistes citoyens", à un réseau de correspondants locaux, pour la couverture d'événements exceptionnels.
  9. Arrêter d'appeller toutes les informations "du contenu".
  10. Simplifier les sites internet.
  11. Utiliser les dernières tendances de l'évolution du web.
  12. Envoyer des flux d'informations dédiés aux appareils mobiles (téléphones, assistants etc...).
  13. Se rappeller pour quel objectif un article d'information est écrit, et au fond, à quoi servent les journaux.
Pas simple à traduire, la dernière. La formulation correcte en français ne tombe pas sous le sens. Je laisse le texte d'origine : Remember the higher purpose behind the most informative writing — and therefore behind newspapers as well.

Décapant n'est-ce pas ? Du genre à promouvoir plein de Jobs 2.0.
Disons que c'est ce qu'ils pensent de l'autre côté de l'atlantique. Ce n'est peut-être pas tout à fait le même contexte ici et maintenant...

18 février 2007

Il se passe des trucs

Voici quelques questions et réponses formulées dans le langage à la mode : une vidéo sur laquelle défile un texte, avec les mots clefs mis en valeur et une musique de fond à la fois consensuelle et dramatique. Désolé, le texte est encore en anglais, mais nul doute qu'il existe bientôt déjà ? en français.
N'empêche. Ca fonctionne.

Trouvé via : reddicious.com, qui compile les informations de reddit et del.icio.us pour identifier les pages les plus actives du web.

- page 2 de 4 -