BlaBlog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Geek

A propos d'internet et d'informatique. Accès à vos risques et périls.

Fil des billets

04 avril 2009

Pourquoi Hadopi ne servira à rien ?

Ces tentatives de règlementer l'internet me navrent. Franchement, il y aurait bien d'autres sujets sur lesquels nos élus devraient se pencher. Mais non, ils préfèrent se plonger régulièrement dans des débats stériles qui accouchent de textes de loi inapplicables. Sans compter qu'avec ces choses là, il y a clairement un problème de génération. L'âge et l'expérience de nos députés et sénateurs ne leur sont pas d'un grand secours pour comprendre les subtilités des télécommunications modernes.

En fait, je ne milite pas particulièrement pour ou contre Hadopi, à vrai dire je m'en tape.

En revanche, les illustrations ci-dessous montrent que le combat est perdu d'avance. Les capacités de stockage disponibles sur le marché de l'électronique grand public pour quelques euros rendent vaines toutes tentatives de réglementer ou contrôler les échanges d'informations numériques. Et je ne parle même pas des débits de transferts disponibles pour les particuliers dans les zones urbaines ni des capacités de calcul - et donc de chiffrement - des ordinateurs accumulés partout. J'ai pris volontairement les produits les plus récents - et donc les plus onéreux en avril 2009 - juste pour mesurer la baisse de prix d'ici quelques mois.


64 Go pour une centaine de films et de séries TV dans la poche de votre short, à partager entre amis après les barbecues cet été :

flash64go.jpg 


Cartes pour lecteurs MP3, quelques milliers de titres et de podcasts dans votre casque :


Cartes pour téléphones mobiles, pour éviter d'avoir en plus un lecteur mp3, mettez votre musique et toutes les émissions de radio que vous avez ratées dans votre téléphone et écoutez-les avec un casque bluetooth :

Disque dur externe, de la taille d'une flasque de Wisky, qui contient 1000 Go de données. Vous y mettez ce que vous voulez. Cela ne me regarde pas.


Sur le même sujet, il y a un scénario catastrophe complet proposé par Paul Guermonprez, de l'ISOC France.

03 août 2008

My other computer is a data center

Interfaces immersives, mobilité, très haut-débit...
La course se poursuit, à l'ère du web 3.0 avec un petit air de calendrier révolutionnaire.
Internet est bel et bien un projet politique, puisqu'il englobe des aspects économiques, sociaux, environnementaux. Révolution dans les entreprises, révolution dans les relations humaines, révolution sur la planète.
Quels autres projets collectifs avons-nous à proposer ?

Web 3.0 ?

28 juin 2008

Blagues de geek

  • A quoi sert Internet Explorer ? - A télécharger Mozilla Firefox.
  • There's no place like 127.0.0.1
  • Un vrai geek, c'est celui qui croit que dans 1km il y a 1024 mètres
  • Les filles sont comme les noms de domaines : les meilleur(e)s sont déjà pris(es).
  • -Mais il faut te le dire comment ?! -En UTF-8
  • T'es tellement long à répondre qu'on dirait que t'es codé en JAVA
http://www.blaguesdegeek.com/

13 mars 2008

Découvrons les nanotechnologies

Commençons par envoyer la "charge émotionnelle", Et hop ! une petite vidéo de trois minutes, c'est la version courte.

De la bonne science fiction du siècle dernier ? Non, un "concept". Un film comme cela sert au moins à deux choses : améliorer la notoriété et l'image de la marque Nokia, et promouvoir les travaux du Nokia Research Center, associé pour ces sujets avec le Cambridge Nanoscience Center.
L'avantage des concepts comme celui-ci c'est que cela ne coûte pas cher et ça motive. Sauf peut-être que ça motive pour acheter un iPhone, avec les accessoires nécessaires pour qu'il soit assorti à la couleur de ma cravate. Mais c'est promis, quand il sortira, j'achèterai le Nokia qui se plie.
Chez nous, à Minatec, on ne trouve pas des jolis films. Dommage, Nokia et Cambridge ne seront pas présents fin juin 2008, à Minatec Crossroads. Pour suivre les informations de Minatec, il y a simplement une revue de presse, enrichie régulièrement.

Et comme c'est le cas sur tout les sujets importants, des voix critiques se font également entendre. Pour Grenoble et les nanotechnologies, c'est principalement sur Pièces et Main d'Oeuvre que ça se passe. Les projets et les investissements se poursuivent en tout cas, pour faire du polygone scientifique un "MIT à la française", entouré par les laboratoires et les industries de l'agglomération Grenobloise et du Grésivaudan.

Le progrès fait rage...

Merci à Jean-Mathias Heraud pour la vidéo.

16 janvier 2008

Lord of the Rings, une nouvelle parodie

Parodies trouvées en écoutant Et pourtant elle tourne, sur France Inter. Le film dont il était fait la promo, Be Kind Movie de Michael Gondry, ne m'attire pas vraiment. Par contre, le concept de "sweding" et les "sweded movies" sont à surveiller, et à ranger à côté des parodies de Mozinor...
A ce jour, on trouve par exemple Robocop, Kill Bill... Et dans les commentaires de la vidéo de Lord of the Rings, il est demandé aux auteurs de s'attaquer à Star Wars. On attend de voir ça avec impatience.


11 janvier 2008

Pourquoi payer son hébergement web ?

Une image vaut mieux qu'un long discours :

C'est l'image qui illustre l'argumentaire de vente du service de gestion de photos en ligne www.smugmug.com
Clair non ?

02 janvier 2008

Life 2.0


Life 2.0
envoyé par manukeo

13 décembre 2007

Diaporama Vuvox : comment remixer ses flux de données en trois clics


Des images qui bougent toutes seules c'est avec vuvox.com. Non, je n'ai rien fait. C'est généré aléatoirement et automatiquement à chaque visualisation.

C'est très simple à configurer. Il suffit de désigner à Vuvox votre compte Flickr. Vous pouvez aussi rajouter une bande son à partir d'un fichier mp3 pour faire la totale.
Vous n'avez pas de photos ? Alors choisissez dans le stock Creative Commons de Flickr ou directement sur Wikimedia. Et pour la musique, servez-vous sur Jamendo, évidemment...
D'ailleurs, en parlant de Creative Commons, mes photos Flickr sont réutilisées sur le web. C'est tout l'intérêt d'utiliser ce type de licence. Ceux qui le souhaitent peuvent s'en servir sans hésiter. Et ça fait toujours plaisir à l'auteur !
Pour l'instant, j'ai retrouvé des guèpes sur un blog, et une tortue sur Voyages-sncf.com ! Sauf que cette Cistude ne vient pas du Parc Régional de la Brenne mais de Corse. Disons donc que c'est sa cousine.

01 novembre 2007

Réseaux sociaux : encore une histoire de temps de cerveau disponible ?

Google va rendre mardi 6 novembre la monnaie de sa pièce à Microsoft, qui a réussi à investir dans Facebook. En effet, une interface commune d'accès aux informations appellée OpenSocial, permettra à tous les développeurs d'accéder aux réseaux sociaux qui utiliseront cette API. Ainsi le choix a été fait de ne pas lancer un nième réseau social ni d'essayer de mettre en avant Orkut.

C'est le New York Times qui donne la clef de cette stratégie : "Vic Gundotra, responsable du Google’s developer programs, a déclaré que Google allait lancer un vaste projet pour fournir des outils logiciels et les diffuser gratuitement sous un format Open Source. Le but, selon lui, n'est pas seulement d'améliorer les applications Google, mais tous les logiciels qui fonctionnent sur le web. Ainsi, cela conduira de plus en plus de gens à utiliser Internet, et Google en bénéficiera indirectement en vendant de la publicité."

Cela rappelle la déclaration controversée de Patrick Le Lay. Google serait donc tout simplement le TF1 de l'internet : "Nous vendons à nos clients une audience de masse, un nombre d'individus susceptibles de regarder un spot de publicité."

Dans notre monde ou règne encore l'abondance, ces technologies vont donc servir le marché et la consommation. Méfions-nous quand même de ne pas précipiter également leur utilisation à des fins de contrôle social et politique...

24 octobre 2007

Les couvertures de Martine auxquelles vous n'échapperez pas

Est-ce que vous connaissez le petit jeu qui consiste à citer des titres imaginaires de livres de Martine ? Evidemment, assez rapidement c'est le fou rire général garanti.
Et bien pour raffiner le jeu, on peut désormais le faire aussi en images sur internet. Je ne sais pas si cela va durer mais en tout cas profitez-en, consultez les titres proposés et rajoutez vos titres de livres de Martine sur le Martine Cover Generator. Voici un avant-goût de ce que vous pourrez y trouver :

On n'arrête pas le progrès.

Trouvé chez Marmotte

- page 1 de 3