BlaBlog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Nouvelles du monde

Fil des billets

03 juin 2009

Récits de voyages

Avec les ressources d'internet, et de plus en plus de gens qui se débrouillent de mieux en mieux pour les exploiter, le récit de voyage prend une nouvelle dimension. Le web regorge de grands reporters amateurs qui manient habilement textes, images, vidéos et cartographies.

Ils sont très nombreux à partir plus ou moins loin et plus ou moins longtemps et à alimenter un blog. Par exemple, en juin 2007, la famille Vivet partait de Savoie. Ou bien ces retraités passionnés nous font vivre leurs périples. On peut les suivre même si on est pas trop amateur de 4x4.

La dernière équipée que je surveille de loin et celle de Cat & Ben. Une traversée géniale "de Rosbruck à Nouméa les pieds (presque) sur terre".

Ils viennent juste de quitter Moscou, direction la Sibérie. Ce qui m'a toujours fasciné c'est que Paris-Moscou, c'est pas la moitié du chemin Moscou-Tomsk. Un peu comme le chemin de St Jacques de Compostelle en partant du Puy : lorsqu'on passe les Pyrénées, on est à peu près au milieu du trajet.

Pour rejoindre l'Australie, mon trajet idéal passerait par les montagnes. Il traverserait des zones chahutées, autant par leur relief que par leur histoire récente. D'ailleurs, je ne pense pas que le trajet soit réalisable, malheureusement : Croatie, Bosnie, Monténégro, Kosovo, Macédoine, Bulgarie, Turquie, Arménie, Kurdistan, Iran, Afghanistan, Pakistan, Cachemire, Inde, Népal, Tibet, Bhoutan, Birmanie, Laos et Vietnam... Il y a même des pays dans cette liste qui n'existent pas. C'est dire.

08 mars 2009

Début de la phase 5 de la crise systémique globale : la phase de dislocation géopolitique mondiale

Le Laboratoire Européen d'Anticipation Politique (LEAP2020) est une organisation non gouvernementale (une ONG). Ce "Think Tank" publie des analyses géopolitiques très claires. Elles sont certainement assez informées pour que celles et ceux qui souhaitent en connaître tous les détails s'abonnent à leur lettre confidentielle pour 200 Euros par an.
Personnellement, les communiqués de presse et les liens vers les sources indiquées me suffisent :

Depuis Février 2006, LEAP/E2020 avait estimé que la crise systémique globale se déroulerait selon 4 grandes phases structurantes, à savoir les phases de déclenchement, d'accélération, d'impact et de décantation. Ce processus a bien décrit les évènements jusqu'à aujourd'hui. Mais notre équipe estime dorénavant que l'incapacité des dirigeants mondiaux à prendre la mesure de la crise, caractérisée notamment par leur acharnement depuis plus d'un an à en traiter les conséquences au lieu de s'attaquer radicalement à ses causes, va faire entrer la crise systémique globale dans une cinquième phase à partir du 4° trimestre 2009 : la phase dite de dislocation géopolitique mondiale.
Selon LEAP/E2020, cette nouvelle phase de la crise sera ainsi façonnée par deux phénomènes majeurs organisant les évènements en deux séquences parallèles, à savoir :
A. Deux phénomènes majeurs :
1. La disparition du socle financier (Dollars + Dettes) sur l'ensemble de la planète
2. La fragmentation accélérée des intérêts des principaux acteurs du système global et des grands ensembles mondiaux
B. Deux séquences parallèles :
1. La décomposition rapide de l'ensemble du système international actuel
2. La dislocation stratégique de grands acteurs globaux.
Nous avions espéré que la phase de décantation permettrait aux dirigeants du monde entier de tirer les conséquences de l'effondrement du système qui organise la planète depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Hélas, à ce stade, il n'est plus vraiment permis d'être optimiste en la matière. Aux Etats-Unis comme en Europe, en Chine ou au Japon, les dirigeants persistent à faire comme si le système global en question était seulement victime d'une panne passagère et qu'il suffisait d'y ajouter quantité de carburants (liquidités) et autres ingrédients (baisse de taux, achats d'actifs toxiques, plans de relance des industries en quasi-faillite,…) pour faire repartir la machine. Or, et c'est bien le sens du terme de « crise systémique globale » créé par LEAP/E2020 dès Février 2006, le système global est désormais hors d'usage. Il faut en reconstruire un nouveau au lieu de s'acharner à sauver ce qui ne peut plus l'être


Lire la suite sur le site du LEAP...

Marie-Helène Caillol, President :

Laboratoire européen d'Anticipation Politique / Europe 2020 (LEAP/E2020) is an Paris-based European independent think-tank developing sets of anticipation analyses on the following themes: governance, democratisation, EU-rest of the world relations, global systemic crisis.
LEAP/E2020 bases its work on an original "method of anticipation" and operates by means of :
. gathering round-table meetings of professionals (EU and national civil servants, diplomats,...)
. and coordinating a decentralised network international multi-disciplinary professionals
The outcome is two-fold:
. executive summaries and papers published on www.europe2020.org and meant for an extensive circulation
. a confidential publication, the GlobalEurope Anticipation Bulletin, released on a monthly basis www.leap2020.eu

23 octobre 2008

A linkedIn view of the credit crisis

The fox in charge of the henhouse ate the chickens, and he now wants it restocked so he can have a second chance at handling this.
Marietta C. Baglieri.

02 juillet 2008

Ils ont fini par brûler Malam Jabba

Le bâtiment principal de la seule station de ski du Pakistan, et une des rares de l'Himalaya, a été détruit le 26 juin 2008. La vallée de Swat est bien loin de ressembler à ce que nous connaissons en Savoie. Malam Jabba regroupe quelques habitations de paysans accrochées à des terrasses en contrebas de l'hôtel, un télésiège, un téléski et quelques cabanes qui font office de front de neige. C'est le grand hôtel "moderne" d'une cinquantaine de chambre qui a été incendié et ses occupants tués. Les informations sur le sujet sont difficiles à obtenir car ce territoire n'est pas contrôlé par l'armée Pakistanaise et l'accès y est quasi-impossible. La situation politique s'est détériorée dans cette région ces derniers temps. Elle est évidemment plus que complexe. Je ne me hasarderai pas à essayer de la résumer ici.
On parle de temps en temps des zones tribales Pashtounes au sud de Peshawar. Mais on parle moins souvent de la frontière du nord-ouest dont les zones montagneuses sont en pratique hors du contrôle du gouvernement Pakistanais. Mais à leur décharge, il semble que personne n'a jamais contrôlé durablement ce pays. Ces territoires sont largement aussi grands que l'Isère et les deux Savoies réunies. La vallée de Swat est plus longue que la Maurienne ou la Tarentaise. De Mingora, dernière ville au début de la vallée, si vous deviez aller à Kalam, au bout de la route, ce serait comme aller de Grenoble à Bourg-Saint-Maurice. Et de là, pour traverser le Karakorum et rejoindre la frontière chinoise, il faudrait faire l'équivalent du trajet jusqu'au Lichtenstein... ou Innsbruck. Et avec des sommets qui ne s'arrêtent pas à 4807 m. C'est les cols qui sont à cette altitude. Dans un pays avec une infrastructure routière proche de celle qu'il y avait dans les Alpes au temps d'Emmanuel II. Ou Hannibal, si on veut exagérer un peu.
Bref, tout ça pour dire que dans cette partie de la planète, cousine de celle d'où je vous écris, ça ne s'arrange pas.
Photo de l'hotel sur Flickr
photo de "Mutant Human"
Article complet par Bill Roggio sur longwarjournal.org (désolé, pas d'autres sources)
Article d'Al Jazeera qui donne quelques éléments de contexte...

08/03/09 : Complément en image "Scenes from Pakistan" par boston.com

28 juin 2008

Matt Harding 2008

04 novembre 2007

Compte à rebours avant le pic pétrolier

Les ressources fossiles ne sont pas inépuisables. Un jour, il nous faudra bien nous passer du pétrole. On en est sûr. Quand exactement ? On en est pas sûr. Mais pour la majorité d'entre-nous, cela doit être probablement de l'ordre de quelques milliers de jours, au mieux.
Ce compteur indique une estimation du nombre de jours qui restent avant que les quantités extraites et produites chaque jour ne commencent à décroître (notons toutefois que cette date est très controversée).

Il doit bien exister des modèles dynamiques plus précis, et quelqu'un capable de faire un petit logiciel adapté en français et basé sur divers indicateurs disponibles sur le web (comme par exemple le prix du baril)...


Learn more about Peak Oil at Energy and Capital.
Pour des informations complémentaires, voir le site et le forum de Eric Silberstein et de l'association Oléocène : http://www.oleocene.org/.

Lire la suite...

28 mai 2007

Expédition Ayabombé : Quatre ans à six autour du monde

Première photo d'une longue série :
Ayabombé : Caonabo

Y'en a marre ! On se barre ! On plaque tout ! Pour courir le monde et voyager ! Combien de fois y avez-vous pensé ?
J'arrête de bosser, je vends ma boîte, on achète un camion, on le transforme en super camping-car, on vends la maison, on arrête l'école. Tchao. Bye. Adios.
Et bien il y a ceux qui le pensent, ceux qui le disent et ceux qui le font...

Le camionLe team
Le camion, et les membres de l'expédition.

Bientôt, des photos du camion jaune sur toute la planète. Une adresse à retenir : Expédition Ayabombé.
Pour leur donner un avant goût, la célébre vidéo de Matt Harding :

30 janvier 2007

Butin du 21ème siècle

Tombé du camion, pardon, du porte-container.
D'autres photos.