http://www.yves-paccalet.fr/blog/2008/03/17/zones-de-turbulences/
Yves Paccalet écrit : "...aucun des espoirs utopiques qu'on peut formuler, et que j'ai développés dans Sortie de secours, ne semble trouver le moindre commencement de début de concrétisation."
Ah, bon. Il me semblait bien aussi. Le livre "L'humanité disparaîtra, bon débarras" était parfaitement clair et la démonstration magistrale. Cet appendice "Sortie de secours" en forme d'excuse bien pensante et politiquement correcte était donc totalement superflu.

Faut-il avoir peur de l'avenir ? La réponse est non : nous finirons tous en molécules éparpillées.