Le Telegraph, journal British, "Digital Publisher of the year" a publié la liste des 50 choses qu'internet est en train de tuer. Non, ils n'ont pas mis la presse écrite en numéro 1 (juste en numéro 34 et encore, il faut lire à travers les lignes). C'est un article supposé faire marrer les geeks, et divertir les Dilberts qui lisent la presse en ligne entre midi et deux en éparpillant les miettes de leur Daunat sur le clavier. D'accord, il y a plein de trucs pas drôles pour nous les frenchies, mais d'autres touchants ou tellement vrais, par exemple : - Il n'y a plus de "correspondants" avec lesquels on échange des lettres (vous savez, celles avec les timbres...), - On ne va plus dans les magasins de "disques" (ou alors vraiment pas beaucoup, ok), - Il n'y a plus besoin d'attendre pour connaître des résultats sportifs (on attends quand même la fin de la compétition, enfin normalement), - Connaître les numéros de téléphone par coeur devient inutile, - Discuter des heures pour savoir si tel ou tel artiste est mort ou si il a joué dans tel film devient impossible, il y a toujours un truc relié à internet avec lequel on peut vérifier.

Bon, et la nouvelle d'hier, c'est que le PC est mort (ça on le savait), mais l'ordinateur portable et la souris sont en fin de vie aussi. Dans un an, nous aurons des tablettes tactiles. Comme des iPhones géants de la taille de nos deux mains. Et du coup, on pourra à nouveau téléphoner avec des gros combinés en bakélite.